vendredi 12 octobre 2007

Les Moot-Moot dans le Myspace

Je suis pas peu fier que la page d'accueil générale de myspace en ce moment soit totalement aux couleurs des Moot-Moot. C'est frais et décoratif.

3 commentaires:

-oo- a dit…

C'est bien la première fois que je vois quelque chose de joli sur Myspace !
Mais changeons de sujet si vous le permettez.
Je réitère une question posée sur le blog de Li-An (grâce auquel je viens faire ici des balades régulières):
Pourrons-nous revoir quelques pages de "la machine à rien" ? C'est une de mes plus grande frustration "bibliophile", vu que je ne l'ai pas acheté le jour où je l'ai découvert en librairie, et depuis, impossible de remettre la main dessus... C'est avec ce petit bouquin que j'ai découvert votre travail ; ça m'avait totalement bluffé.
Enfin, je dis la "machine...", mais tout ce que vous faîtes "pour les gamins" me plait. Donc, un peu plus de posts dans ce sens, je suis preneur.
N'empêche que Aya, me surprend (par le style) et m'intéresse (par l'Afrique, et ça a l'air de sortir des sentiers battus par la bd).

clement a dit…

Merci beaucoup. C'était un livre assez expérimental : je faisais des dessins sur illustrator, les imprimais et peignais par dessus le tirage couleur. Une méthode que j'ai ensuite utilisée de manière moins brouillonne pour "Le mari de la chèvre et les calendriers" de Pierre Coré.
C'est vrai que cela fait deux ans que j'ai complètement arrêté la jeunesse en édition et donc je n'ai pas beaucoup de choses à mettre en ligne, mais je scannerai quelques pages de la Machine à Rien très bientôt.

vasco-00- a dit…

Merci ! Ce qui serait bien, c'est que l'éditeur le ressorte maintenant (avec un gros bandeau rouge "par le créateur des Moot-Moot" ; ce qui serait, en plus, un super défi technique puisque l'album était tout petit).
Ce n'était sans doute pas votre premier bouquin dans le genre, mais je suppose qu'à l'époque ce style n'entrait pas trop dans le cadre jeunesse conventionnel.

Je n'aurais pas imaginé une telle cuisine pour la réalisation, ce n'est pas non plus très orthodoxe comme recette.