jeudi 13 septembre 2007

Bic, rotring, etc.

Quelques tests de comparaison supplémentaires (à moins que je ne les ai déjà mis en ligne avant, je suis un peu fatigué ce soir).

4 commentaires:

zébé a dit…

moi,ça,je peux pas le faire!!!

J'ai beau avoir pris des cours d'audace par correspondance,
grace au "petit Sfar illustré",
j'ai un mal de chien à sortir mon carnet pour dessiner les gens...
(des fois je le fais...mais j'ose pas les regarder...alors du coup, ça fait un dessin plein de tics)

je crois que j'ai peur qu'ils viennent voir que je les dessine
et qu'ils trouve ça pas beau ou pas ressemblant...quant à l'aquarelle n'en parlons pas...

Est ce que les gens viennent te voir quand tu les dessines?
(sans doute t'a t'on dejà posé la question mille fois)

ZB')

clement a dit…

Alors oui moi aussi j'ai un problème avec ça ma plus grande crainte est qu'ils s'aperçoivent que je les dessine. Mon astuce est : avoir l'air le plus endormi possible (yeux quasiment clos, air hébété) ouvrir mon carnet et regarder dans le vide comme si je cherchais l'inspiration pour un poème. Là, gràce au regard périphérique (qui consiste à regarder droit devant soi et à se concentrer non pas sur le milieu de l'image mais sur les bords où par chance traînent quelques badauds) j'étudie ma proie tranquillement. Si elle croise par hasard mon regard je prends vite l'air affairé de l'écrivain en panne d'inspiration, ou au contraire visité par sa muse (c'est selon, les deux fonctionnent).
Mais mes problèmes psychologiques ne s'arrêtent pas là : je suis également paralysé si on me regarde dessiner. D'où le prochain post pour illustrer mon propos.

zébé a dit…

clap clap clap
ça c'est de la technique!

...on se fait un dej' jeudi midi?

clement a dit…

Ok d'autant plus que j'ai l'impression que tu seras à la Station avec Pierre, non ?